DéCAMERA — des histoires tant que la pandémie durera

par | 6 avril 2020 | Tribune | 0 commentaires

Le Décameron de Boccace — découvert dans la magnifique traduction de Giovanni Clerico — fait partie des plus merveilleuses lectures que j’aie faites. Alors lorsque le confinement dû au covid-19 a commencé à devenir une possibilité sérieuse, j’ai eu ce modèle en tête pour réfléchir à une manière de continuer à faire de la littérature et à créer du lien entre les gens. L’oralité s’est imposée assez vite, et le fait de raconter des histoires aussi: d’où l’idée de créer un podcast. Vu les contraintes temporelles, et le fait que chacun soit isolé chez soi avec du matériel et des connaissances techniques très diverses, le low-fi s’est imposé. Samedi 14 mars, j’ai pris contact avec des dizaines d’écrivaines et d’écrivains pour leur proposer de participer à Dé-CAMERA — un nom allusion au Décameron, mais aussi au fait de sortir de sa chambre (dé-camera) par la narration: chaque jour, un écrivain ou une écrivaine différente raconterait une histoire, en débutant par une référence à l’histoire racontée la veille, pour faire lien et constituer une chaîne. J’ai d’abord contacté les autrices et auteurs que je connais personnellement et dont j’avais l’adresse email, puis d’autres avec qui j’étais en lien sur facebook, mais tout s’est fait à l’arrache et de manière organique. Il ne s’agissait pas de faire un projet suisse romand, j’ai aussi contacté des Français par exemple, mais le fait est qu’étant basé à Lausanne, mon cercle est principalement suisse romand. Les réponses des auteurs ont été rapides, nombreuses et enthousiastes. Il a fallu coordonner et préparer un agenda, répondre aux différentes personnes, apprendre à créer un podcast depuis chez soi, enregistrer une première histoire, c’était la course, mais le premier récit a pu être mis en ligne lundi 16 mars, et DéCAMERA est née ce jour-là et se poursuit depuis, avec des histoires et des voix très différentes les unes des autres mais qui se relaient.

Auteur: Alain Freudiger
Éditeurs: Hélice Hélas Editeur / La Baconnière
Relecteur: Julien Gabet
Genre: tribune
Lien vers le podcast: DéCAMERA
Mots clé: narration, projet participatif, low tech, DIY, Boccace

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *