Antheater

par | 10 mai 2020 | Disparutions, Images | 0 commentaires

Notice de l’éditeur:
Urgeräusch — le bruit originel qui bruit depuis la nuit des temps sous nos crânes. Il ne faudrait, dit Rilke, qu’une aiguille et un cornet de gramophone, il ne faudrait que passer l’aiguille à la bonne vitesse sur les sutures des plaques crânienne pour en entendre le murmure. Bruit originel — bruissement du réel — par lequel se révèlerait alors l’être entier.
En 2013, Jérôme Karsenti commence à travailler sur un projet dont il ne sait pas encore qu’il deviendra Le Livre mallarméen, sa poutre maîtresse, Poutresse. Le livre pluridimensionnel — aujourd’hui en phase de finalisation et qui fera prochainement l’objet d’une coédition chez Droz, art&fiction et Hand Art Publisher — contient pièces de théâtres, poèmes, encyclopédie loufoque, et parodies philosophiques. Or le livre a une mission, celle de raviver ce qu’il aurait — à en croire Hugo — tué: la cathédrale.

L’enregistrement de l’album Antheater, en collaboration avec le musicien Mathieu Sylvestre chez A Tree in the Field Records s’insère dans le grand projet Poutresse. On en aborde ici, à l’encre groseille, le portique fait d’évêques et de diables, de courants d’airs et de monstres. Un triptyque pour les acrobates et les saltimbanque, les mendiants et les saints, et pour tout le peuple qui argote, construit et s’abrite à l’ombre de gargouilles du Grand Œuvre alchimique. Poutresse. Poutre-esse: l’être-poutre, l’être-pou, l’être-terre, l’être-termite, lettre terme des mythes soudainement hypostasié dans un disque microsillon.
Slaven Waelti. 2020.

Encre groseille sur papier, 43 cm x 32 cm, 2020

Auteur: Jérôme Karsenti
Éditeur: A Tree in the Field Records
Date de parution: Bientôt
Relecteur: Stéphane Fretz
Genre: disparution / image
Mots clé: bruit, cathédrale, son, livre, Stéphane Mallarmé

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *